Tagua by-sewen, au festival du swing !

Classé dans : Non classé | 0

Étiez-vous présents au festival du swing, les 20-21 et 22 avril 2019 ? Merci à tous pour l’engouement envers mes créations, et vos beaux retours quant à cette matière.
Je me suis rendue compte quelle était encore trop méconnue, et il m’appartient de vous la faire découvrir tous les jours un peu plus.

L’ivoire végétal, une matière à découvrir

Un de mes objectifs de cette année 2019, est de faire découvrir aux Français l’ivoire végétal.

Cette matière surprenante, très proche de l’ivoire animal est écologique, 100% végétale et naturelle. De plus, c’est une alternative à l’ivoire animal.

La tagua en quelques mots

L’ivoire végétal, également appelé “tagua” en amérique du sud, est une graine ou une noix d’un palmier qui pousse dans les forêts tropicales humides de différents pays comme l’Équateur, la Colombie, le Pérou et le Panama.

Aussi connu sous le nom “d’ivoire végétal” en raison de sa couleur ivoire, lumineuse et brillante, cette matière permet une alternative à l’ivoire animal, et l’utilisation de la tagua se développe aussi bien pour la création de touches de piano, de manches de couteaux, ainsi que de petites sculptures.
Sa matière solide et résistante lui promet un bel avenir. Les créateurs de vêtements de luxe s’y intéressent pour confectionner des boutons.
Nous pouvons déjà prédire que les bijoux et accessoires tendances réalisés en ivoire végétal vont séduire le public.
La couleur de base de l’ivoire végétal, couleur blanc ivoire, permet à cette graine une base idéale pour toute teinture.
De ce fait, l’imagination des créateurs reste la seule limite à l’utilisation de cette graine.

Objectif éco-responsable: l’utilisation de la tagua

Une véritable alternative au massacre des éléphants ! L’ivoire animal, heureusement interdit de tout commerce, suscite encore des convoitises.
Selon le magazine Slate, encore 35 000 éléphants environ seraient abattus chaque année.

Chaque année, 35 000 éléphants sont encore abattus

Pourquoi la tagua est la matière idéale pour une consommation responsable ?

La Tagua décourage le tort causé aux éléphants pour ramasser leur Ivoire. C’est une véritable alternative au massacre des éléphants.

Très proche de l’ivoire animal, écologique, 100 % végétal et naturel, l’ivoire végétal se révèle une véritable alternative au massacre des éléphants, mais aussi un moyen de lutter contre la déforestation, en offrant une nouvelle source de revenus aux populations locales.

La récolte de la graine de “Tagua” se fait un fois par an. L’arbre donne approximativement entre 10 à 15 fruits. Ceux-là mêmes détiennent entre 100 et 200 graines de Tagua.
Les graines de Tagua sont récoltées après que la graine soit déjà tombée sur le sol de la forêt, permettant ainsi à la plante de continuer à se reproduire sans être dérangée.

L’utilisation de l’ivoire végétal et le processus du culture de cette graine, visent à préserver les forêts tropicales naturelles tout en favorisant un environnement naturel, avec une consommation responsable, et un mode de vie économique intéressant pour beaucoup de gens, vivant proche de la forêt.

Une fois la tagua les graines sont récoltées, elles sont séchées, tranchées, polies et puis teintées.

À chaque point, il y a un contrôle de qualité pour rechercher des fissures ou incohérences dans le colorant. Le colorant utilisé est non toxique , ne se décolore pas et ne déteint pas. La totalité du processus de la teinture, du début à la fin, prend environ 3 jours pour chaque pièce de Tagua à réaliser.

Voilà, j’espère que ce petit article vous donnera un peu plus d’informations sur cette matière surprenante, naturelle et éco-responsable.

Découvrez ici les créations que je réalise avec cette jolie matière.

Vous aimez ? Partagez !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email